Le consortium rassemble les compétences complémentaires et synergiques nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.

  • définir et caractériser les patients souffrant de douleurs chroniques réfractaires.
  • comprendre les mécanismes et les facteurs favorisant la résistance aux traitements.
  • développer et diffuser de nouveaux outils d'évaluation de la douleur, de nouveaux médicaments et de nouveaux des solutions de neurostimulation.
  • améliorer la prise en charge et l''enseignement des douleurs chroniques réfractaires.

Actuellement, INOVPAIN est le seul FHU sur la thématique de la douleur et regroupe l'expertise de 6 équipes cliniques et 8 équipes de recherche.

Structures hospitalières

Les structures hospitalières se répartissent entre le Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Pasteur, CHU Cimiez), l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) et le Centre Anti-Cancéreux Antoine Lacassagne  (CAL).

Equipes de recherche académique

Les équipes de recherche appartiennent à l’Université de Nice Sophia-Antipolis (UNS) réorganisée en «Université Côte d’Azur» (UCA) et sont situées soit à Nice, soit dans la technopole et le campus de Sophia-Antipolis (IPMC, INRIA).

Installations principales et équipement

L'interface clinique-recherche bénéficie d'interactions avec plusieurs plateformes situées à Nice et Sophia-Antipolis, notamment la nouvelle plateforme de neuroimagerie et le bloc opératoire de l'hôpital Pasteur 2.

Activités d'enseignement

Les partenaires cliniques et de recherche d'INOVPAIN sont régulièrement impliqués dans de nombreuses activités d'enseignement médical et non médical que ce soit au niveau local, régional et national.

Partenaires Industriels

Des entreprises partenaires collaborent sur de nombreux projets FHU.

L'organisation en FHU du groupe INOVPAIN offre l'opportunité unique de réunir ces équipes d'experts, que ce soit en pratique clinique dans la gestion de la douleur chronique réfractaire, dans la recherche sur les  canaux ioniques, les processus de transmission de la douleur, la modélisation ou la psychologie.

Tous collaborent autour d'un objectif commun: développer des solutions innovantes dans le domaine de la douleur chronique réfractaire, avec de nouveaux outils d'évaluation, de nouvelles thérapies pharmacologiques et de nouveaux traitements chirurgicaux de neurostimulation.